Selon l’agence londonienne Siteefy, 175 nouveaux sites Internet sont créés toutes les minutes en 2021. Ils sont tous différents les uns des autres. Chaque type de site Internet correspond à un besoin particulier. 

La typologie de sites web que nous présentons dans cet article, énuméré une bonne partie de sites Internet : site institutionnel ou corporate, site vitrine ou de marque, site marchant ou de e-commerce, site communautaire ou de mise en relation, site événementiel et site application web. Toutefois, cette liste est loin d’être exhaustive. En fonction de vos objectifs, choisissez le site web qui vous convient le mieux.

Qu’est-ce qu’un site Internet ? Pourquoi en avoir ?

Un site Internet, appelé aussi site web, est l’ensemble des pages web accessible depuis un navigateur comme Google Chrome, Safari, Mozilla Firefox, Opera et Microsoft Edge. Ces pages web contiennent des contenus textuels et visuels. Elles sont reliées par des liens hypertextes, appelés aussi URLs. Ces dernières permettent de naviguer sur le site et de passer facilement d’une page à une autre. L’ensemble de ces URLs est enregistré sous le même nom de domaine. Le site Internet est hébergé sur un serveur web, accessible depuis le réseau Internet comme AWS, LWS, IONOS et OVH.

Quel est l’intérêt d’un site Internet pour votre entreprise ? Voici 10 raisons en quelques points.
À quoi sert votre site Internet ?

Vous souhaitez lancer votre business ? Vous avez démarré votre entreprise ? À l’ère du numérique, créer un site web est devenu un passage obligatoire pour tout entrepreneur, quel que soit son secteur d’activité. Les avantages d’avoir votre propre site Internet sont nombreux, parmi lesquels : 

  • C’est un investissement et non une dépense ;
  • Promouvoir votre activité, votre marque, vos produits et/ou services ;
  • Améliorer votre visibilité en ligne ;
  • Attirer de nouveaux prospects, clients, etc. ;
  • Fidéliser votre clientèle cible ;
  • Vendre en ligne en tout simplicité ;
  • Être disponible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24 sans interruption ;
  • Renforcer votre réactivité ;
  • Donner plus de crédibilité à votre entreprise ;
  • Se démarquer de la concurrence, etc.

Quels sont les différents types de site web ? 

Il existe plusieurs types de sites Internet. Le choix de votre site est tributaire de votre entreprise (activité, produit, service), de votre contexte concurrentiel, de votre public cible, de votre stratégie en ligne, etc. Voici les principaux sites Internet auxquels un entrepreneur doit penser avant de lancer son projet. 

1- Le site portail institutionnel, appelé aussi site corporate 

Quel que soit le domaine d’activité de l’entreprise concernée, un site institutionnel doit permettre d’incarner la vision d’une entreprise, d’une marque ou d’un produit et/ou service. Par exemple, le site actuel de Danone présente l’histoire de la marque, ses marques filles, ses engagements en matière de développement durable et réserve deux espaces : le premier pour les candidats qui se souhaitent rejoindre l’entreprise et le second destiné aux investisseurs. 

Exemple de site institutionnel de Danone, entreprise agroalimentaire à portée mondiale.
Le site officiel de Danone, entreprise agroalimentaire internationale 

Un site institutionnel présente les informations qu’un consommateur ou tout autre internaute peut se poser concernant l’entreprise. Généralement, ce type de site web limite ses interactions avec son public. Nous y trouvons souvent une simple page de contact avec un formulaire standard à remplir. L’objectif d’un site corporate est de présenter les valeurs de l’entreprise, son histoire, de ce qu’elle fait, ce en quoi elle croit, ses chiffres-clés, etc. 

Il ne faut pas confondre le site portail institutionnel avec un portail web. Ce dernier propose aux internautes une panoplie de ressources et de services autour d’une activité, un thème, un métier, une communauté ou une zone géographique. Il sert de porte d’accès vers des sites tiers de référence et/ou des contenus éditoriaux internes. Son interface peut être publique ou privée. Pour y accéder, l’internaute doit créer son compte utilisateur. 

2- Le site de marque, appelé aussi site vitrine

Un site de marque correspond à un site vitrine qui permet de faire la promotion d’une activité, d’un produit, d’une gamme de produits, d’un service ou de plusieurs services. L’objectif ici est de mettre en valeur vos activités, vos produits et/ou services auprès des clients cibles. Le site de marque est fortement axé sur la présentation des produits et/ou services, de ses caractéristiques et de ses avantages. 

KSM-IT Consulting est une agence web basée à Amiens en Hauts-de-France.
Site vitrine de l'agence web KSM-IT Consulting

Nous pouvons comparer le site vitrine à une carte de visite en ligne. C’est votre premier contact avec votre public cible. Essayez de créer un contenu clair, précis et épuré. Il faut aller à l’essentiel avec un ton plutôt promotionnel. Un bon site vitrine est un site attrayant qui attire l’attention des internautes. L’aspect graphique est donc important. Prenez le soin de développer votre identité visuelle : style de design, palette des couleurs, polices d’écriture, logo design, etc. 

3- Le site marchand, appelé aussi site e-commerce

À la différence avec le site vitrine, le site marchand offre la possibilité de faire des transactions en ligne. C’est une sorte de boutique en ligne. Le site n’est pas axé sur la communication corporate mais sur la communication purement commerciale qui constitue un levier marchand. C'est le cas d'Amazon, site américain de commerce en ligne : livres, high-tech, informatique et bureau, cuisine et maison, beauté, santé et bien-être, bricolage, jardin et animalerie, mode et accessoires, automobile et industrie, et plus encore. 

Amazon est une entreprise américaine de commerce en ligne. C’est l’un des géants web.
Amazon, site de e-commerce le plus visité dans le monde

 À l’instar des entreprises de vente à distance, un site marchand doit répondre à un certain nombre de contraintes juridiques liées aux transactions financières, aux responsabilités en termes d’informations aux consommateurs :

  • Obligations déclaratives ;
  • Mentions obligatoires ;
  • Règles précises en termes de prospection, etc.

Comme les boutiques physiques, les sites marchands répondent à des objectifs précis en termes de vente. L’efficacité du site e-commerce repose essentiellement sur son taux de transformation : nombre de visiteurs, durée d’engagement sur les pages du site, nombre de produits ajoutés au panier, nombre d’achats en ligne, etc. 

Pour assurer la continuité de son service, un site de e-commerce nécessite une équipe technique efficace, capable de répondre et d’intervenir rapidement. 

4- Le site événementiel 

À l’inverse d’un site institutionnel, un site événementiel se caractérise par un sujet limité dans le temps. Il peut être une offre, un service, un produit, un événement, entre autres. L’objectif de ce type de site web est de savoir inciter le public cible pour passer à l’action : achat, partage, participation, donation, etc. dans la limite de la durée de l’événement. 

Dans certains cas, un site événementiel peut être pérenne quand il s’agit d’un événement saisonnier répété dans le temps, comme un marathon organisé tous les ans, ou une offre promotionnelle organisée tous les trimestres. L’enjeu ici est de pouvoir renouveler le contenu du site web périodiquement sans avoir à recréer un autre. 

Le site événementiel est un moyen de partager des contenus sur le long terme et de collecter le feedback des publics pour faire progresser l’événement. Par exemple, l’organisation des Jeux Olympiques 2024 à Paris a créé un site d’informations dédié à cet événement. Le but de ce site est de fédérer une communauté autour de l’événement et de partager des contenus. 

Le site officiel du comité d’organisation des jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.
Le site officiel du comité d’organisation des jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024

5- Le site communautaire ou de mise en relation

Un site communautaire est un espace d’échanges créé par une organisation afin de permettre à des internautes d’interagir, sur la base d’un intérêt commun. L’entreprise se met aux services de ses clients en leur proposant des services complémentaires. Le site communautaire imite ici certaines plateformes de réseaux sociaux ou sites d’économie collaborative. C’est le cas par exemple de Castorama et de son site Les Trocheures. C’est un site d’entraide qui met en contact des particuliers souhaitant se rendre service mutuellement, pour réaliser des petits travaux de bricolage. Les internautes peuvent échanger et partager des conseils et des tutoriels de brico/déco. C’est un bon moyen pour l’entreprise de créer du trafic vers son site de marque. 

Les Trocheures est un blog créé pour les bricoleurs : astuces, conseils et tutos de bricolage.
Les Trocheures, blog destiné aux  bricoleurs avertis et passionnés

6- L’application web ou fonctionnel

Les applications web sont devenus populaires grâce à l’utilisation massive des téléphones mobiles et des tablettes. Elles sont disponibles également sur ordinateur de bureau (desktop). L’application web n’est pas le site web qui fait la promotion d’un produit. C’est le produit lui-même. 

Quel que soit le domaine d’expertise (gestion de projet, gestion financière, comptabilité, gestion de clients, gestion de stock, etc.), de plus en plus de logiciels sont devenus accessibles depuis un navigateur. Vous n’avez pas besoin de télécharger le logiciel pour pouvoir l’utiliser. C’est le cas des outils de travail collaboratif comme Trello. Les utilisateurs peuvent se connecter à l’application web à l’aide du navigateur. C’est très pratique pour travailler à distance, surtout en période de pandémie Covid-19. 

Trello est un outil de gestion de projet en ligne, simple et pratique pour les professionnels du web
Trello, outil de gestion de projet en ligne

7- Site annuaire 

Un site annuaire, appelé aussi répertoire web, permet de classer les sites Internet par thème / catégorie. Il est souvent utilisé par les webmasters et les référenceurs SEO pour référencer leurs sites Internet et obtenir un backlink de qualité. Nous pouvons distinguer les annuaires généralistes des annuaires spécialisés. Dans le premier cas, l’annuaire comporte une panoplie de thèmes qui couvrent l’ensemble du domaine web. C’est le cas de Gralon, site généraliste comportant un annuaire de liens classés par catégories. 

Site portail généraliste comportant un annuaire de liens – sites web classés en catégories.
Gralon, site annuaire pour référencer les sites web

Dans le second cas, l’annuaire est construit autour d’un thème spécifique, par exemple : annuaire des artisans, annuaires des graphistes, annuaires des rédacteurs, etc. 

Avant de partager votre site sur ce type d’annuaire, vérifiez avant tout son Autority Score et le volume de recherche mensuel. Pour faire un audit rapide, vous pouvez utiliser l’outil de SEMrush. Un annuaire sérieux vous permet d’obtenir un backlink durable et de qualité.  

8- Site de petites annonces 

Un site d’annonce est un site de mise en relation. Il permet aux particuliers et/ou professionnels, demandeurs comme offreurs, de publier des annonces avec un format prédéfini. Ces annonces sont accessibles en ligne. Parmi les sites les plus consultés en France, nous pouvons citer LeBonCoin, site de petites annonces couvrant les thèmes les plus recherchés sur le web :  vacances, emploi, véhicules, immobilier, mode, maison, multimédia, loisirs, animaux, matériel professionnel, services, et plus encore.

LeBonCoin est un site de petites annonces gratuites pour les demandeurs comme les offreurs.
LeBonCoin, site de petites annonces gratuites  

9- Site de blog

Un blog ou Blogue en Français, est un espace de partage d’articles personnels et/ou professionnels accessible au monde entier. Il est souvent créé autour d’une thématique particulière. Les articles sont publiés de manière régulière. Un blogueur ou une blogueuse est la personne qui anime le blog : article, création de contenus textuels et visuels. 

Vous aimez les tops listes ? Topito est un blog généraliste de divertissement au regard décalé.
Topito, blog de généraliste : top listes et classements

Pour monétiser le blog, vous pouvez recourir à l’affiliation, à la publicité, aux articles invités, à la promotion de vos compétences de rédaction, aux ventes de backlinks, etc. La réussite du blog dépendra du respect des bonnes pratiques de Google et de la notoriété du site auprès du public cible. 

La gestion d’une base de données clients

Un site Internet est un outil de marketing direct très puissant. Il permet à l’entreprise de constituer une base de données qualifiée : prospects, clients, partenaires, etc. L’utilisateur est identifié et répertorié en fonction de ses centres d’intérêt, de ses habitudes de consommations, de son comportement sur le site (pages visités, types d’écran utilisé, durée d’engagement), etc. C’est une véritable mine d’informations qui permettra à l’entreprise d’adapter son offre et de développer une stratégie de communication ciblée. 

Le site web permet une communication relationnelle ou one-to-one. L’entreprise met à disposition de ses internautes cibles un ensemble d’informations utiles qui lui permettent de constituer une base de données fines, précises et mises à jour régulièrement. 

Le retour sur investissement doit nécessairement s’apprécier à moyen terme, le temps de se faire connaître en ligne, d’attirer plus de visiteurs et de faire participer et fidéliser les clients. 

Avec le temps, l’entreprise va se constituer un fichier clientèle cible, qu’elle va pouvoir suivre et satisfaire en permanence. Par exemple, Danone a créé en parallèle avec son site institutionnel, un site de conseil en bien-être et un site dédié à l’entreprenariat social. Ce dernier répond à un besoin spécifique et crée du trafic vers le site institutionnel. 

Danone Communities est un fonds d’investissement pour lutter contre la pauvreté (social business).
Le site officiel de Danone Communities 

La création d’un site Internet 

Pour évaluer la qualité d’un site web, cinq critères sont à prendre en considération : 

  • Le design du site : le site doit être attrayant, design épuré et surtout responsive ;
  • La structure du site ou son arborescence : le contenu de votre site doit être clair et facilement identifiable ;
  • La qualité de ses services : un beau design attire l’internaute mais ne le rend pas satisfait. Mettez l’accent sur la qualité de vos services ;
  • La qualité de ses contenus, un contenu fiable, utile, actualisé et surtout optimisé pour le SEO ;
  • Le temps de chargement : un site trop lent fera fuir l’internaute. 3 secondes, c’est le temps maximum pour une navigation fluide.
Comment évaluer la performance d’un site web ? Voici cinq variables à prendre en considération.
Comment évaluer la performance d'un site web ? 

Pour créer un site Internet de qualité, il est conseillé de respecter les consignes suivantes : 

  • Élaborer une structure lisible du site web, ce qu’on appelle une arborescence ou encore un Sitemap (pages, images, vidéos) ;
  • Ajouter une rubrique d’aides aux utilisateurs finaux, une sorte de mode d’emploi clair et précis pour répondre à toutes les questions possibles et imaginables ;
  • Offrir la possibilité de choisir une langue, c’est le cas notamment pour un site multilingue. Un internaute en France devrait se trouver sur le site en français. Un internaute aux USA devrait accéder par défaut à la version anglaise du site, toute en donnant le choix à l’utilisateur de changer la langue quand il le souhaite ;
  • Trouver un juste équilibre entre le côté visuel (photos, illustrations, animations, vidéos) et la vitesse de téléchargement. Le temps de chargement des pages est déterminant ;
  • Offrir à l’internaute la possibilité d’interagir avec l’entreprise, de poser des questions, d’ajouter des commentaires, des notations, d’avoir des informations corporate, etc. Plusieurs options s’offrent à vous : formulaire de contact, rubrique FAQ, espace d’interaction (articles de blog, fiches produits, boutons de partages sur les réseaux sociaux, …), Chatbot, entre autres. La communication entre l’entreprise et ses clients n’est pas unidirectionnelle. Votre site web doit permettre à l’internaute d’entrer en contact avec votre entreprise et d’interagir mutuellement ;
  • Créer un site responsive : votre site doit s’afficher correctement sur tout type d’appareils connectés (mobile, tablette, ordinateur portable, ordinateur de bureau) et permettre une expérience utilisateur optimale.

Combien coûte un site Internet ? 

Selon l’ambition du projet, le coût de création d’un site web s’échelonne entre 1500 euros pour un simple site vitrine de quelques pages, et plusieurs dizaines de milliers d’euros (site de mise en relation, site e-commerce complexe, marketplace, etc.). 

Le prix d’un site Internet dépend de plusieurs facteurs. Voici 12 variables à prendre en compte.
Combien coûte un site Internet ?

Nous recevons souvent cette question : quel est le prix d’un site web ? Notre réponse est la suivante : le coût de votre site Internet dépendra de plusieurs facteurs, parmi lesquels : 

  • Vos besoins, vos objectifs, vos contraintes ;
  • Type de site web ;
  • CMS ou Framework ?
  • Nombre de pages web ;
  • Nombre de langues, s’agit-il d’un site multilingue ?
  • Qualité de design ;
  • Template ou design sur mesure ;
  • Nombre de fonctionnalités et/ou de modules ;
  • Qualité de contenu ;
  • Optimisation SEO ;
  • Maintenance et hébergement ;
  • Freelance ou agence web ? Etc.

La charge de travail comme le prix, varie significativement en fonction de vos besoins. C’est pour cette raison qu’il faut prendre le temps de préparer un cahier des charges détaillés pour obtenir un devis précis et éviter les mauvaises surprises (dépassement de budget, rendu non conforme, …). 

Vous avez un projet de création de site web ? Contactez Izeelogo ou son agence web KSM-IT Consulting pour obtenir un accompagnement personnalisé. Pouvez utiliser notre simulateur de prix pour estimer le coût de votre site Internet. N'hésitez pas à nous contacter pour toute question. 

Auteur :

Author profile

Article publié par Mahdi AZZOUZ

Mahdi Azzouz est docteur en Sciences de Gestion de l’Université de Picardie Jules Verne et le rédacteur en chef d’Izeelogo, site de création de logo. Il est également le cofondateur de KSM-IT Consulting, entreprise de services du numérique basée à Amiens en Hauts-de-France.

Articles similaires :

Création de site web : quelle est la différence entre un Framework et un CMS ?

Création site web : quelle est la différence entre CMS et Framework ?

Lire l'article