Dans leur étude annuelle « Digital Report – 2021 », Hootsuite et We Are Social ont publié les chiffres-clés sur l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux en 2021. Le rapport montre que l’usage du web, des médias sociaux et du mobile a connu une forte progression en 2020. Sur 7,83 milliards d’habitants dans le monde, nous recensons : 4,66 milliards d’internautes, 5,22 milliards de mobinautes, 6h54 passées en moyenne sur Internet, etc. 

Aujourd’hui, Internet n’est pas simplement un outil de communication mais il permet de réaliser des achats en ligne, des transactions, des démarches administratives, du télétravail, etc., d’où l’importance d’être présent sur Internet. Que ce soit TPE, PME, ou grande entreprise, vous devez impérativement développer votre visibilité en ligne auprès de votre public cible. 

À l’ère du numérique, créer un site web est plus que recommandé pour prospecter et attirer de nouveaux clients. Pour y parvenir, vous devez choisir une solution web compatible avec les objectifs de votre projet. Devons-nous utiliser un CMS ou recourir à un Framework pour développer un site Internet ? C’est l’une des questions essentielles qu’il faut poser au début de chaque projet web. Dans cet article, nous essayerons de comprendre la différence entre CMS et Framework et de vous aider à choisir entre les deux.

Qu'est-ce qu'un site web ?

Techniquement, un site Internet, aussi communément appelé site web ou website en anglais, correspond à un ensemble de pages web et de ressources gérées de manière centralisée et reliées entre elles par des liens hypertextes. Chaque URL est définie et accessible par une adresse web appelée URL. Le tout est enregistré sous le même nom de domaine. Un site web est développé à l'aide de langages de programmation web. Il est hébergé sur un serveur web accessible depuis le réseau mondial Internet, un intranet local, ou n'importe quel autre réseau, par l’intermédiaire d’un navigateur web comme Google Chrome, Firefox, Microsoft Edge, Apple Safari, Opera, etc.

Pourquoi créer un site Internet ? Il existe plusieurs types de sites Internet, notamment les sites vitrines, les sites portails, les sites institutionnels, les sites communautaires, les sites e-commerce, les blogs, les plateformes de mise en relation, parmi tant d’autres. Un site web vous offre une multitude d’opportunités pour : 

  • Créer votre identité visuelle ;
  • Véhiculer son image de marque ;
  • Renforcer votre visibilité sur le marché ;
  • Développer la confiance de vos clients ;
  • Présenter votre entreprise et vos activités ;
  • Communiquer sur vos produits et/ou services ;
  • Mettre en avant votre expertise et vos compétences ;
  • Vous démarquer de la concurrence ;
  • Faciliter les échanges et les partages de contenus ;
  • Autoriser les transactions en ligne ;
  • Automatiser certaines tâches ;
  • Devenir plus réactif ;
  • Être disponible 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, etc.

Créer un site Internet ne doit pas être perçu comme une dépense financière mais comme un investissement pour le court, moyen et long terme. C'est pourquoi la décision de développer un site web ne doit pas être prise à la légère. Il est donc recommandé d’être accompagné par un professionnel pour mieux gérer le projet. 

Aujourd'hui, le développement web et plus généralement le développement logiciel est un domaine relativement récent et peu industrialisé. Il n’y a pas donc de consensus sur plusieurs technologies de prédilection. Vous devez être en mesure de réaliser des arbitrages pour choisir les solutions web les plus adaptées à votre projet digital. Un développeur web expérimenté peut vous aider à y voir plus clair en vous présentant les avantages et les inconvénients de chaque option envisagée. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte afin d’obtenir un résultat satisfaisant qui répond à vos besoins et qui s’aligne avec vos objectifs finaux. Parmi ces facteurs, le choix des technologies web utilisées. 

Voici les principaux critères à retenir pour choisir les technologies de votre application web : 

  • Adaptation au web ;
  • Performance ;
  • Vitesse de développement ;
  • Communauté et popularité – nombre de développeurs ;
  • Courbe d’apprentissage ;
  • Frameworks et librairies disponibles ;
  • Vieillesse et modernité du langage ;
  • Tendances sur le marché ;
  • Type de votre projet.

Quels langages de programmation à utiliser pour créer un site web ?

Un langage de programmation est un mode de communication vous permettant de dialoguer avec une machine en lui soumettant des instructions à exécuter. C’est également un moyen de communication entre les programmeurs pour construire votre site Internet. Développer un site Internet dans sa globalité (stylisation, animation, structuration du contenu, gestion des interactions avec l’utilisateur, gestion des bases de données, etc.) nécessite la mobilisation de plusieurs langages informatiques. Selon le PYPL Index, Python reste le langage de programmation le plus populaire auprès des développeurs informatiques en 2021. 30,6% des requêtes de recherche pour des tutoriels de langage de programmation sur Google font référence au langage Python. En deuxième position, nous retrouvons le langage Java avec 17,17%. Il est suivi respectivement par JavaScript, C#, C/C++ et PHP. Les langages de programmation les moins populaires sont le Cobol, Delphi/Pascal et Haskell.

La part des langages de programmation les plus populaires dans le monde selon PYPL Index (2021).
The PYPL PopularitY of Programming Language Index, juin 2021

À ce niveau, une question se pose : quel est le meilleur langage de programmation pour créer un site web ? Notre réponse est simple : le meilleur langage de programmation web dépend essentiellement de ce que vous souhaitez en faire. 

Quelles sont les différentes technologies web pour créer un site Internet ?

Avant de commencer votre projet web, il est important de bien cerner vos besoins et objectifs pour choisir la solution de développement la plus optimale. Vous avez trois possibilités devant vous : 

  • Développement « from scratch » : Votre site web est entièrement codés de A à Z sans aucune base de développement ;
  • CMS : Selon le baromètre W3Techs publié le 28 juin 2021, 35,5% des sites web étudiés n'utilisent aucun CMS. L'utilisation de CMS WordPress continue de progresser, soit 42% des sites web dans le monde et une part de marché des CMS de 65%.
  • Framework : C’est idéal pour la création de site web complexe ne nécessitant pas l’utilisation de CMS.
Voici une vue d’ensemble sur les statistiques pour les technologies CMS (juin 2021).
Statistiques d'utilisation des CMS (Baromètre W3Techs, juin 2021)

Plusieurs technologies web ont été développées pour faciliter la création et l’utilisation des sites Internet. Nous pouvons les regrouper en trois classes : les Content Management System, les Frameworks et les gestionnaires de bases de données. Ces différentes technologies ont pour objectif d’optimiser le traitement des différents langages de programmation sur un site Internet afin de gagner en productivité et de démocratiser la pratique.

Content Management System – CMS 

Parmi les technologies actuelles utilisées pour la création de site web, nous retrouvons le Content Management System (CMS) ou le système de gestion de contenu en français. Il regroupe une catégorie de logiciels qui permettent de concevoir, gérer et mettre à jour des sites Web ou des applications mobiles de manière dynamique. 

Il permet de gérer soi-même l’apparence et le contenu du site. Il n’est pas nécessaire de savoir coder pour utiliser un CMS. Chacun a la possibilité de choisir un thème dont il peut modifier le contenu et une partie du design. Toutefois, il est nécessaire d’être un minimum formé pour maîtriser l’outil et optimiser son fonctionnement. 

Quel CMS choisir pour votre site web ? À ce jour, il existe deux types de CMS sur le marché du développement de site Internet : en Open Source et Propriétaire. 

  • Par définition, un CMS Open source est un logiciel dont le code source est distribué sous une licence qui permet à tout utilisateur/développeur de lire, modifier ou redistribuer son programme informatique. Attention, le Open source n’est pas synonyme de gratuité bien que les CMS Open sources les plus connus le sont. À la différence du logiciel libre, l’Open source est une technologie qui est tournée davantage vers le développement collaboratif. Du monde entier, les développeurs participent à la création, à l’amélioration et à l’évolution du logiciel, selon des règles définies à l’avance. Parmi les CMS les plus populaires, nous retrouvons : WordPress, Drupal, Prestashop, Magento ou bien encore Joomla.
  • En plus des CMS Open sources, il existe les CMS propriétaires. Ils sont développés en interne par des entreprises qui restent propriétaires du code source. Ainsi, les utilisateurs/développeurs peuvent utiliser, modifier, dupliquer ou diffuser le CMS selon les conditions déterminées par le propriétaire. Les CMS propriétaires imposent souvent des contraintes d’utilisation qui rendent difficile la migration vers d’autres CMS. Parmi les principaux CMS propriétaires sur le marché, nous pouvons citer : E-monsite, Squarespace, Jimdo, Hubspot, entre autres.

Framework de programmation 

L’autre technologie couramment utilisée pour créer les sites Internet s’appelle Framework. Il est réservé aux développeurs pour bâtir une application web du front-end au back-end. Qu’est-ce qu’un Framework ? Un Framework (nommé aussi infrastructure logicielle, canevas ou socle d'applications en français) désigne, en programmation informatique, un ensemble d'outils et de composants logiciels à la base d'un logiciel ou d'une application. C'est une structure logicielle qui respecte des règles prédéfinies et qui permet de développer un site Internet sur-mesure pour l’entreprise. C'est le Framework qui établit les fondations, l’architecture et les grandes lignes d'un logiciel. 

Tous les développeurs qui utilisent un Framework peuvent l'enrichir pour améliorer son utilisation. En tant que programme générique de base, il facilite le travail des développeurs qui exploitent des codes réutilisables et qu’ils adaptent à chaque nouveau projet digital. L'objectif principal des Frameworks est d'améliorer la productivité des développeurs qui l'utilise. Contrairement aux CMS, les Frameworks nécessitent la maîtrise de la programmation informatique. Le développeur qui se sert d’un Framework a encore du travail à faire. Il est donc nécessaire que le site Internet soit conçu par un développeur confirmé.

Il existe une multitude de Frameworks frontaux et dorsaux couvrant la plupart des langages de programmation. Chacun d'entre eux comporte son lot d’avantages mais aussi d’inconvénients. Le choix est tellement vaste et dépend de divers critères. Parmi les Frameworks front-end les plus utilisés, nous pouvons citer : Angular, Vue.js, React.js., Ember.js, etc. Quant aux Frameworks back-end, nous retrouvons : Express.js, Django, Laravel, Ruby on Rails, Spring Boot, Symfony, etc. 

Pour plus d’information, vous pouvez consulter le site communautaire Stack Overflow. C’est un espace de partage et d’assistance qui permet aux développeurs de poser leurs questions aux autres développeurs sur un large choix de thèmes concernant la programmation informatique. Chaque année, le site publie le résultat de son enquête annuelle réalisée auprès de ses utilisateurs. C’est un sondage qui permet de comprendre le parcours des développeurs, leurs profils professionnels, leurs technologies préférées, etc.

Système de Gestion de Base de Données – SGBD 

Qu’est-ce qu’un Système de Gestion de Base de Données (SGBD) ? C’est un logiciel qui permet à un ordinateur de stocker des informations dans une base de données. Un tel système permet de lire, écrire, modifier, trier, transformer ou même imprimer les données qui sont contenues dans la base de données. Un SGBD gère tous les aspects primaires d'une base de données, y compris la gestion de la manipulation des données, comme l'authentification des utilisateurs, ainsi que l'insertion ou l'extraction des données. Un SGBD définit ce qu'on appelle le schéma de données ou la structure dans laquelle les données sont stockées. 

Parmi les logiciels les plus connus, il est possible de citer : MySQL, PostgreSQL, SQLite, Oracle Database, Microsoft SQL Server, Firebird ou Ingres.

Les systèmes de Gestion de Base de Données (SGBD) peuvent être catégorisés selon leur fonctionnement :

  • Système propriétaire : Oracle Database, Microsoft SQL Server, DB2, MaxDB, 4D, dBase, Informix, Sybase
  • Système libre MySQL, PostgreSQL, MariaDB, Firebird, Ingres, HSQLDB, Derby, Apache Derby
  • Orienté objet : ZODB, db4o
  • Embarqué : SQLite, Berkeley DB
  • NoSQL : Cassandra, Redis, MongoDB, SimpleDB, BigTable, CouchDB, Couchbase, HBase, LevelDB, RethinkDB, Memcached
  • Autre système : Access, OpenOffice.org Base, FileMaker, HyperFileSQL, Paradox, Neo4j, Riak, Voldemort

 

Projet web : CMS ou Framework, quel choix à faire ?

Vous souhaitez créer un site Internet ? Comment choisir rationnellement entre un CMS et un Framework ? Pour choisir la technologie la plus adaptée, il convient d’avoir à l’esprit plusieurs éléments :

  • Ceux qui souhaitent reconsidérer les fonctionnalités et éventuelles extensions du site Internet privilégieront les Frameworks. Les CMS disposent de plugins, de modules ou encore d’addons qui permettent d’ajouter des fonctionnalités, mais leurs modifications restent limitées. Les Frameworks offrent plus de possibilités pour ajouter des fonctions avancées de type CRM, site de paiement en ligne, etc. Ils sont plus flexibles que les CMS ;
  • La création d’un site web nécessite un budget considérable mais aussi du temps. Ceux qui souhaitent utiliser rapidement leur site web se tournent généralement vers les CMS. La structure du site Internet et son design prédéfini sont prêts à être utilisés. L’agencement du contenu peut être réalisé plus facilement, à l’inverse des Frameworks où il doit être codé. Les sites web réalisés via les Frameworks nécessitent plus de temps que pour les CMS. Leurs coûts sont également plus importants. Avec un budget plus élevé, le recours aux Frameworks est l’option idéale pour créer un site personnalisé, sécurisé et doté de fonctionnalités avancées.
  • Finalement, il faut se poser la question de la sécurité. Le hacking ne connaît jamais la crise. Il ne cesse d’évoluer. Il faut donc être prêt à contrer les attaques cybernétiques. Les CMS disposent de plugins qui doivent être mis à jour de façon régulière. Quant aux Frameworks, ils sont dotés de fonctionnalités de protections et de chiffrages intégrées. Ils sont plus sécurisés et donc à privilégier notamment dans le cas de manipulation de données sensibles et confidentielles.
CMS ou Framework ? Voici les avantages et les inconvénients que nous avons identifiés.
Quelle différence entre un CMS et un Framework ?

Pour conclure, le choix des technologies utilisées dans un site web est un sujet délicat. Il dépend de multiples facteurs qui figurent normalement dans le cahier des charges (besoins, contraintes techniques, budget, délai de livraison, objectifs). C’est une étape indispensable avant de vous lancer dans la réalisation de votre site web professionnel. Chaque client est en mesure de déterminer ses priorités, ses moyens et ses objectifs à court, moyen et long terme. Autrement dit, c’est votre projet qui détermine la technologie web à utiliser.

Vous souhaitez créer un site web professionnel ? N’hésitez pas à nous exprimer vos besoins et attentes. Nous vous accompagnerons pas à pas dans votre projet digital. 

Auteur :

Author profile

Article publié par Mahdi AZZOUZ

Mahdi Azzouz est docteur en Sciences de Gestion de l’Université de Picardie Jules Verne et le rédacteur en chef d’Izeelogo, site de création de logo. Il est également le cofondateur de KSM-IT Consulting, entreprise de services du numérique basée à Amiens en Hauts-de-France.

Articles similaires :

Découvrez les meilleures astuces pour rédiger un article optimisé pour le référencement naturel – SEO.

Rédaction web : comment optimiser un article SEO ?

Lire l'article